Il faudra que je demande à Rose

$26.95

Auteur

Laplante Marie-Line

Auteur

Laplante Marie-Line

Date de sortie: 9 novembre 2015
Date de sortie: 13 octobre 2024
ISBN: 9782894195338 Catégorie: Product ID: 55879

Description

Philippe quitte en claquant la porte les riches Bernini chez qui il travaille comme domestique. Sortie fracassante suivie d’épiphanie. Dehors l’attend un soleil couchant qu’il semble rencontrer pour la première fois. Une envie d’être comme Empédocle s’empare de lui. À défaut de volcan, pourquoi ne pas se jeter directement dans le four solaire? Les raisons invoquées sont faciles à comprendre: les casseroles de cuivre jetaient leurs reflets pernicieux dans ses yeux, les préparatifs de la grande réception allaient bon train dans les cuisines, il fallut nettoyer la hotte! Fuite précipitée à cause de Rose aussi… Et voilà Philippe entraîné dans ce mouvement irréversible vers un point d’incandescence fixé sur l’horizon, le point final à tout ce bavardage.

Marie-Line Laplante offre avec Il faudra que je demande à Rose un premier roman ancré dans la théâtralité du récit et l’allégorie du corps. Convaincue qu’il suffit d’un peu de fable pour apprendre la vérité des hommes dans un coucher de soleil, l’auteure avance, avance jusqu’à la responsabilité de la disparition, là où le mensonge même de l’écriture s’arrête.

Éditeur

Les Herbes Rouges

Fondées en 1968 par les frères François et Marcel Hébert, Les Herbes rouges sont une maison d’édition québécoise indépendante dirigée par Roxane Desjardins. Reconnue dès les années 1970 comme un haut lieu de la poésie, la maison a rapidement élargi sa production aux autres genres. Publiant aujourd’hui de la poésie, de la fiction, du théâtre et des essais, elle œuvre à animer, soutenir et pérenniser une littérature singulière et saisissante. En 55 ans d’activité, Les Herbes rouges ont bâti un catalogue de plus de 700 titres.

Information complémentaire

Auteur

Laplante Marie-Line

Auteur

Laplante Marie-Line

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Il faudra que je demande à Rose”