Le Monde de demain – Comprendre les conséquences planétaires de l’onde de choc ukrainienne

$15.95

Auteur

Servent Pierre

Auteur

Servent Pierre

Date de sortie: 22 mars 2024
Date de sortie: 22 mars 2024
ISBN: 9782266339971 Catégorie: Product ID: 56355

Description

« Le monde d’hier n’est plus, celui de demain n’est pas encore advenu : dans le clair-obscur de l’entre-deux, les monstres sont lâchés. », disait le marxiste italien Gramsci dans les années 30. Nous y sommes… Le retour de la guerre de haute intensité en Europe n’est pas que le fruit de la volonté de toute puissance régionale d’un homme enfermé au Kremlin. Si cette guerre n’a pas terminé de déverser son flot d’horreurs, les défis qu’elle soulève dépassent largement le cadre de la malheureuse Ukraine. Nous assistons au choc de deux mondes. Les totalitarismes russes et chinois entendent désoccidentaliser la planète. Les votes à l’Onu sur la question ukrainienne révèlent ces fractures. Mais ici encore c’est bien autre chose qui se joue : les deux complices – qui se présentent comme résolus à lutter ensemble contre « les falsifications de l’histoire » et comme les seules « vrais démocraties » dans le monde-, entendent proposer à tous un modèle alternatif qui fasse primer la force sur le droit, le collectif asservi sur le collaboratif créatif, la tribalisation sur l’universel, la purification des esprits sur la libre conscience. Or ce modèle séduit depuis longtemps. La guerre aujourd’hui n’est pas encore mondiale mais elle est déjà « mondialisée » dans le sens où le monde entier est touché par l’onde de choc ukrainienne. La guerre des deux mondes a commencé et nous devons revoir notre grammaire géopolitique, nous réarmer militairement, mentalement et industriellement … et compter le nombre de nos alliés.

Éditeur

Pocket

Information complémentaire

Auteur

Servent Pierre

Auteur

Servent Pierre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Monde de demain – Comprendre les conséquences planétaires de l’onde de choc ukrainienne”